[Origine et transmission contemporaine] [Origine des nombres] [A travers les siècles]
[Numérologie contemporaine]


Portrait dénudé de l'auteur à travers ses propres vibrations, ses propres clés : " J'ai besoin de réfléchir, étudier, comprendre, observer, comparer, méditer, perfectionner, chercher, analyser. J'ai besoin de références et d'enseignement sérieux. Je parle de ce que je crois savoir par la connaissance, de ce que je ressens par l'intuition. Mais pourtant je doute de ce que je ne sais encore, je doute par mon exigence, ma quête d'absolu, je doute, encore heureuse de douter et de ne pas trouver réponses à toutes mes interrogations, je me ressource auprès de mon âme, pour ne pas courir le risque de me martyriser inutilement et je replonge dans ma boîte à outils ou boîte à messages, là où l'intuition se cache et où le positif chasse le doute. "

Moi, l'auteur, Chemin de vie 5.

Les nombres sont omniprésents dans notre existence. Ils nous deviennent familiers dès notre plus jeune âge. Ils nous permettent d'accéder à des connaissances sans eux hors de notre portée, de rendre l'Univers compréhensible et de mieux appréhender les liens qui nous unissent à cet univers. Ils occupent depuis longtemps une place privilégiée au sein des traditions et des religions les plus diverses où, en dehors de leur valeur profane, on leur attribue également une valeur sacrée. Ainsi dans la genèse, Dieu dit -. " J'ai créé avec poids, ordre et mesure. ". Dans le judaïsme, on trouve le principe suivant : " tout procède nécessairement par 3 qui ne font qu'un. ". Dans le bouddhisme, on trouve que " le Bouddha a mesuré l'univers en faisant sept pas dans chacune des quatre directions. ". Dans l'islam, il est dit dans le Coran que " le visage de Dieu observe, des quatre directions du Ciel, la conduite des croyants. ".
On peut faire ainsi le tour de toutes les traditions, même les plus anciennes, on constate que le nombre est omniprésent, sa richesse sur le plan symbolique et ésotérique lui permettant de véhiculer les messages les plus subtils.

L'origine de la numérologie à proprement parler n'est pas connue. Mais on en trouve des traces dans toutes les grandes civilisations : chez les Sumériens, les Egyptiens qui développèrent considérablement les arts divinatoires et étudièrent les nombres en leur attribuant une valeur magique, dans les cultures indienne et arabe, au Pérou, en Chine, en Europe... Certains pensent qu'elle naît avec l'écriture. Certains auteurs américains avancent même l'hypothèse que son origine remonterait à la civilisation atlante dont le continent sombra dans l'océan il y a 115 00 ans environ.


[Origine et transmission contemporaine] [Origine des nombres] [A travers les siècles]
[Numérologie contemporaine]

En ce qui concerne la numérologie telle qu'elle est pratiquée actuellement, deux sources sont données : la Grèce antique et la Chaldée.
De la Grèce antique nous vient le système construit par Pythagore, le plus utilisé actuellement.

Pythagore est donc considéré comme le père des mathématiques et de la numérologie modernes. En effet, c'est lui, entre autres, qui a établi la correspondance entre les lettres et les nombres qui a permis de montrer qu'un nom, loin d'être une juxtaposition anodine de lettres, émet un rythme et une vibration qui lui sont particulières auxquels nous sommes plus ou moins réceptifs, même si nous n'en sommes pas toujours conscients. La vie de Pythagore nous est peu connue et son enseignement, transmis oralement à des disciples triés sur le volet, ne nous est parvenu qu'indirectement par leurs écrits après sa mort. .
Il serait né à Samos au IVème siècle avant J.C. L'origine de son nom n'est pas certaine. Pour certains, il aurait été appelé Pythagore (" L'envoyé de Dieu ") en référence à une prédiction de la Pythie de Delphes qui aurait annoncé à ses parents la naissance d'un fils d'essence divine. Pythagore créa également une école où il transmit ses connaissances. Sa pensée a influencé notamment Platon qui intégrât, dans ses conceptions déjà avancées concernant les nombres, les idées de Pythagore.

Les philosophies de ces deux grands personnages se sont propagées dans le pourtour méditerranéen. Au début de l'ère chrétienne, Nicomaque de Gérase, néo-pythagoricien issu de l'école d'Alexandrie a écrit un " Traité de la Théorie des Nombres "et un " Traité d'harmonie ".

Ainsi, apparaissent l'arithmologie qui est une approche mystique de nombre et l'arithmétique, ces deux sciences étant également soumises aux principes divins. Dès le IVème siècle après J.C., des pères de l'Eglise, tels Saint Ambroise, Saint Clément d'Alexandrie, Saint Atanase et Saint Augustin, se sont intéressés de près aux théories issues des travaux de Pythagore en reconnaissant que les nombres, de par leur richesse symbolique, sont des vecteurs idéaux de la spiritualité et offrent, entre autres, la possibilité d'élucider certains passages des Ecritures.
Durant le Moyen-Age en Europe, la science des nombres, abordée sous l'angle ésotérique, est transmise par les kabbalistes, les hermétistes, les alchimistes et les compagnons..

Son influence ne se dément au long des siècles et est particulièrement évidente sur les érudits qu'ils soient écrivains (Diderot, Balzac, Flaubert, Claudel), philosophes (Descartes, Pascal) ou scientifiques (Einstein, Schrôdinger). Flaubert, par exemple, parlait de la " Loi du Nombre ". Carmichaël, en évoquant les théories d'Einstein, émet l'idée " qu'il y a une profonde solidarité entre les lois de la pensée et les lois de la nature extérieure ".
On peut citer également Descartes chez qui on trouve des marques incontestables d'un intérêt pour la science des nombres, notamment dans son essai intitulé " Géométrie ".Il devient ainsi de plus en plus évident que les nombres doivent être exploités selon leurs deux aspects : exotérique et ésotérique.

La véritable renaissance de la numérologie débute aux Etats-Unis, notamment sur la côte Ouest. 3 femmes sont à l'origine de ce renouveau :

    . L. Dow Balliet qui mit en évidence l'importance des voyelles et a travaillé sur les maîtres nombres 11 et 22.

    - Juno Kapp qui a développé les notions d'Apogées et de défis.

    - Florence Campbell.

    A la suite de ces 3 femmes, vient Kevin Quinn Avery dont le livre " The numbers of life " eut un retentissement important dans le monde. De nombreux numérologues reconnaissent actuellement l'apport fondamental de son travail pour la numérologie et l'influence qu'il exerce sur eux.


[Origine et transmission contemporaine] [Origine des nombres] [A travers les siècles]
[Numérologie contemporaine]

Les millénaires, les siècles, les années sont sous l'influence de nombres qui leur donnent une coloration particulière. Ainsi le 2ème millénaire en Occident est-il marqué par le 1, qui, en positif, symbolise l'individualité, l'affirmation de soi, l'initiative, l'ambition et devient en négatif l'égoïsme, l'autoritarisme, le dirigisme.
Les siècles qui composent ce 2ème millénaire sont eux aussi marqués par le 1 et se différencient entre eux par un 2ème nombre propre à chaque siècle :

Ainsi le XVIème siècle ( 1500-1599) est marqué par le 5, nombre de liberté qui met en avant le goût de la découverte, de l'aventure et de la nouveauté. Ce siècle, appelé siècle de la Renaissance, fut effectivement une période de découvertes, de voyages (exploration de l'Afrique et de l'Amérique du Sud, Tour du monde de Magellan ... ), de renouveau que ce soit sur le plan artistique ou religieux (début de la Réforme avec Luther et Calvin).

Le XVIlème siècle (l600-1699) est sous l'influence du 6, nombre qui symbolise le goût pour la beauté, l'esthétisme, le confort et la douceur de vivre. Le XVIlème est un siècle marqué par le classicisme, la recherche d'un certain bien-être, la mise en place d'un certain art de vivre et l'émergence du libertinage. Tout cela correspond bien aux vibrations du 6.

Le XVIIIème siècle (1700-1799) est marqué par le 7, nombre qui symbolise la réflexion, l'abstraction, la nouveauté sur le plan intellectuel et la spiritualité. Il est appelé le siècle des lumières et voit l'apparition de nouveaux concepts, de nouvelles idées (voir les idéaux de la Révolution française issus de Voltaire et Rousseau). Les écrivains et les scientifiques sont à l'honneur. On les invite dans les salons qui fleurissent à l'époque.

Le XIXème siècle est influencé par le 8, nombre de la matérialité, de l'argent, de la réalisation concrète et ambitieuse, de la productivité. En effet, ce siècle est celui de la Révolution Industrielle et des grandes réalisations. (cf à Paris les travaux du baron Haussmann). Des grandes banques émergent. Des fortunes se créent. L'argent occupe une place privilégiée.

Le XXème siècle est lui marqué par le 9, nombre de l'universel, de l'ouverture, de l'humanisme. On voit certaines prises de conscience sur le plan humain - les droits de l'homme, de la femme et de l'enfant sont de plus en plus défendus, de nombreuses associations à but humanitaire ou écologique voient le jour. Les aspects négatifs du 1 et du 9 (fanatisme) agissent également : ce siècle est le théâtre de deux guerres mondiales sans compter les autres guerres et conflits plus localisés. Les régimes communistes s'étant effondrés pour la plupart, il voit le triomphe des marchés et du capitalisme qui laissent sur le bas côté des millions de personnes etc.

Nous sommes à l'aube du 3ème millénaire qui se place donc sous l'influence du 2 : nous pouvons espérer l'avènement de valeurs dites féminines de coopération, d'écoute et de respect de l'individu. mais il faudra également éviter les pièges du 2 qui sont : l'instabilité, l'hésitation, la dépendance, la passivité et le désaccord.


[Origine et transmission contemporaine] [Origine des nombres] [A travers les siècles]
[Numérologie contemporaine]

La numérologie aujourd'hui connaît un succès grandissant. En s'appuyant sur l'aspect symbolique des nombres, elle nous permet de redécouvrir le nombre dans toute sa richesse et, notamment les clés qu'ils peuvent apporter dans la compréhension de la psychologie humaine.

Pour bien saisir ce qu'est la numérologie aujourd'hui et le but qu'elle poursuit, il faut connaître quelques-uns des principes sur lesquels elle se fonde :

La numérologie intègre l'idée de la réincarnation, c'est-à-dire que si le corps physique meurt, l'âme survit et se réincarne avec pour objectif de se parfaire toujours et encore. Cette idée qu'en nous est inscrit plus que notre histoire actuelle existe dans d'autres disciplines. Ainsi, en biologie, certains affirment que la mémoire collective de l'humanité est présente dans notre patrimoine génétique (ou ADN). Certains occultistes pensent aussi qu'il reste dans nos glandes endocrines les traces de nos vies antérieures.
En numérologie, ce sont les nombres, issus des nos prénoms, nom de famille et date de naissance, qui sont la mémoire de nos vies antérieures.
Le potentiel dont nous héritons à la naissance ne tient donc pas du hasard, mais est conséquent au travail qu'il reste à accomplir pour que notre âme s'affine et s'améliore.

La numérologie se fonde également sur la philosophie du juste milieu qui nous enseigne que nous devons trouver un équilibre entre toutes les alternances et les contradictions qui régissent notre existence sur terre et sont nécessaires pour avancer. " ni trop ", " ni pas assez ", c'est l'idéal à atteindre.
Ne pas vivre dans le passé ou se projeter dans le futur, mais être engagé totalement dans le moment présent avec la conscience d'être responsable de notre existence et d'avoir en nous les outils pour en modifier le cours.

La numérologie met en avant également l'idée que nous sommes reliées à l'univers, que comme lui nous sommes soumis à des rythmes et des périodicités qui peuvent être appréhendés à travers les nombres. Une certaine similarité existerait même entre les vibrations émises par le cosmos et nos propres vibrations.
Ainsi le professeur Kônig de l'Université de Munich déclara en 1970 : " J'ai constaté que les caractéristiques des mêmes ondes que celles émises dans le cosmos se retrouvent dans les tracésencéphalographiques de celles émises par le cerveau humain. ".
Nous faisons donc partie d'un tout, d'une harmonie universelle, ordonnée selon des règles précises. Nous pouvons, grâce à la compréhension des nombres, nous connecter à cette harmonie et vibrer en accord avec l'univers.

Néanmoins, nous avons le choix. Ce qui nous est donné, nous avons toute liberté de le développer ou de le laisser en friche.
.

Enfin, la numérologie se base sur l'idée que, de même que les sons dégagent certaines vibrations, les formes produisent de l'énergie désignée sous le nom d'ondes de formes. Ainsi, nos prénoms, notre nom de famille, notre date de naissance créent autour de chacun de nous un champ d'ondes particulier qui nous correspond et nous oriente d'une certaine manière.
C'est pour cela qu'il est intéressant de tenir compte de l'ensemble des prénoms dans l'analyse d'un thème et d'étudier non seulement les nombres en correspondance avec les lettres, mais aussi les lettres elles-mêmes qui par leur forme ont une action particulière.

La numérologie, considérée comme une méthode simple, rapide et sûre, est actuellement utilisée dans de nombreux domaines : l'orientation scolaire et professionnelle, l'entreprise (recrutement, gestion des carrières), la santé, le choix d'un partenaire ou d'un associé.
Elle est tout particulièrement efficace dans l'étude de la personnalité et du caractère, car elle permet d'étudier tous les aspects de l'existence: affectif, familial, social, professionnel. Elle nous permet de mieux nous comprendre, de découvrir des aspects cachés et insoupçonnés de nous-mêmes, de prendre conscience de notre véritable potentiel, de nos atouts, des influences
qui agissent sur nous et de nos insuffisances.
Elle est une aide pour développer nos qualités et notre intuition, souvent négligée, corriger nos faiblesses et combler nos manques.
Elle nous invite à harmoniser le masculin et le féminin en nous, à réconcilier le cerveau gauche et le cerveau droit, à faire le lien entre la raison et l'intuition.
Elle permet également de déceler certaines difficultés susceptibles de se présenter sur notre parcours et de mieux comprendre pourquoi elles se trouvent sur notre chemin. Nous pouvons alors les accepter et mettre tout en œuvre pour les dépasser.

La numérologie n'est pas à prendre comme un moyen de se rassurer en se reposant sur des certitudes. Elle n'apporte pas de vérité absolue, mais elle traduit une manière d'envisager ce qui est.
Elle a un outil de conscience qui, en proposant (et non en imposant) une interprétation de ce que nous sommes et de ce que nous pourrions être, nous responsabilise et nous invite à nous prendre en charge, à nous débarrasser de nos conditionnements, de nos dogmes et de nos tabous, à changer notre manière d'appréhender le monde, à réviser nos valeurs et nos critères de jugement, à nous accepter et à accepter les autres.
En ces temps où nombreux sont ceux qui s'interrogent sur le sens de leur vie, sur la signification de l'existence de l'homme sur terre, la numérologie ouvre une voie parmi d'autres vers plus de connaissance et de compréhension.
Elle peut nous éveiller, éclairer notre route et nous conduire peu à peu vers des niveaux de conscience plus élevés.

[Origine et transmission contemporaine] [Origine des nombres] [A travers les siècles]
[Numérologie contemporaine]